French English German Italian Portuguese Russian Spanish

 

       

M-Jung

 Maître Jung Yung-Hwan, vice président de la fédération de Taïwan - successeur du Mizong Quan

Maître Jung a pratiqué le Kung Fu, le Tai ji quan et le Qi Gong dès l’âge de 13 ans avec  le maître chinois Zhao Futian. Celui-ci lui a également imposé l’étude de l’acupuncture chinoise avec son propre père, médecin traditionnel. Il a poursuivi ses études entre la Corée du sud, Taïwan et la Chine, approfondissant sans cesse ses connaissances sur les arts martiaux chinois et  la médecine asiatique.  Son Philosophy Master sur le Yi Jing (Université Nationale de Taïwan) et les styles qu’il choisit de pratiquer en kung fu (Wu Sanzhu, Huang Guozhen… il est gradé 8e Dan par la fédération de Taïwan) ou en Taiji Quan (Fu Zhongwen, Feng Ziquan, Wang Muyin…) sont les traces de ce questionnement sur la tradition martiale, médicale et philosophique de la Chine. Successeur de 3ème génération du légendaire Maître Huo Yuenjia (霍元甲)

     
   

M-Song

 Maître Song Key-Chun, successeur du Qi xing Tang Lang et Meihua Tang Lang

Maître Song Key-Chun est 9ème Dan de Kung Fu en Corée et en Chine, il enseigne les arts martiaux depuis plus de 30 ans. Maître Song est maintenant installé aux Etats unis, dans l’Illinois, et donne des cours dans ses écoles de Chicago et de Champaign. Les étudiants y apprennent les styles externes de la mante religeuse et de Shaolin ou les styles internes tel le Taiji Quan et le Xing yi Quan. Il est également docteur en médecine orientale, acupuncteur et expert en Pharmacopée. Une tradition  puisqu’il est déjà la troisième génération de sa famille à dispenser son art du traitement. Voir le site internet de Maître Song ici

     
   

M-Lu

 Maître Lu Shao Jun, successeur du Xin Yi Liu He Quan (fils du Grand Maître Lu Song Gao)

Lu ShaoJun était le fils de Lu SongGao, le grand maître de Xinyi liu he quan du siècle dernier. Il a appris le kung fu avec son père depuis sa plus jeune enfance. A la mort de son père en 1962, il fut désigné pour perpétuer l’enseignement de ce style et maintenir vivante la tradition du Xinyi liu he quan au sein de la communauté musulmane de Shanghai. 

Récemment décédé, il a poursuivi l’œuvre de son père qui a ouvert l’enseignement aux non-musulmans, ce qui a permis de diffuser ce style dans le monde entier.

     
   

M-Wang

 Maître Wang Mu Yin, successeur du Taiji style Wu (Hao) (fils adoptif du Grand Maître Hao Shao Ru)

Wang Muyin aussi appellé Hao Yin Ru est le descendant direct de la lignée du style Wu (Hao) de Taiji Quan. Il a appris auprès du grand Maître Hao Shao Ru qui enseignait à Shanghaï jusqu’à sa mort en 1982. Ce courant du Taiji Quan est mal connu est souvent confondu avec un autre aussi appellé Wu, mais il s’agit ici du courant de la famille Hao, descendant direct du Taiji quan originel, celui de Wu Yu-Xiang.

     
   

Maitre-zhang2

 Maître Zhang KeZhi, successeur du Hongjia Quan et  du Zui Baxian

Maître Zhang KeZhi est né à Hua Lian, à Tiawan. C'est en 1968, alors qu'il servait dans l'armée, qu'il rencontra Maître Lin Jia Kun et devint son disciple. Impressionné par sa passion et sa soif d’apprendre Maître Lin Jia Kun décida de lui transmettre la totalité de son art du Hongjia Quan. Il est l'un des derniers grands spécialistes dans le monde des styles traditionnels de la boxe de l’ivresse, du singe et du serpent. Il représente la plus importante école de Hong Quan à Taïwan, et fait partie de la 2ème génération du légendaire Maître Huang Feihong (黃飛鴻)

 

   

 

   

Feng-Zhiqiang-taiji-camc-aix

 Maître Feng Zhiqiang, successeur du Taiji style Chen du Grand Maître Chen Fake

Originaire dans la province du Hebei, Feng Zhiqiang a étudié le Shaolin avec son oncle, Wang Yun Kai. Plus tard, à Beijing, il étudia le Tong Bei Quan auprès du grand maître Han Xiao Feng. Puis il apprit le Xinyi Quan auprès du grand maître Hu Yaozhen et le taiji style Chen auprès du grand maître Chen Fake. Il fut reconnu comme l'un des meilleurs étudiants de Chen Fake et successeur de ce dernier. Il fut nommé trésor national par le gouvernement chinois.